AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une croix perdue... [La Quête du Marchand]

Aller en bas 
AuteurMessage
Corentin
Animiste
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 15/12/2014
Âge : 18

Inventaire
Points de Vie:
40/40  (40/40)
Guilde:
Armes:

MessageSujet: Une croix perdue... [La Quête du Marchand]   Mar 21 Juil 2015, 4:19 pm


UNE CROIX PERDUE

Ville de Départ,
Quête du Marchand.













♪ Levi ♫
♫ Corentin ♪


 Précédemment - dans la fiche de perso de Corentin -, le jeune prêtre part pour la Ville de Départ à l'aide d'un téléporteur (à usage unique) afin d'enquêter sur les mystérieuses apparitions de personnes immortelles sous la demande du maire de la Ville.

Note aux lecteurs curieux: le début de ce RP est totalement hors-sujet de la Quête du Marchand, mais ça y viendra~ les dérivés ne sont pas interdits tant qu'ils ne modifient pas le but de la Quête. Ainsi, vous pouvez rajouter quelques détails pour justifier certaines choses, s'entraîner sur la personnalité de votre avatar en le mettant dans d'autres situations,... tout ceci sans avoir à faire un RP normal qui ne vous fera pas avancer dans l'aventure! (;

* * *

  Il y eut un flash de lumière bleue, et Corentin apparut aux portes de la Ville de Départ. Il avait l'habitude de voyager seul un peu partout dans le monde et était déjà venu ici à deux reprises, c'est pourquoi il visualisait à peu près où se trouvait la Mairie. Cependant, il ne s'élança pas tout de suite, contrairement à son habitude, pris d'incertitude.

  - Je crois que j'ai oublié quelque chose... se dit-il en fronçant les sourcils. Ah, oui, mais bien sûr! Le téléporteur de retour. Tant pis, c'est le destin! Et un peu de pèlerinage pour revenir à Séraphin ne me fera pas de mal...

  C'est tout Corentin, ça: s'il se fait découper en petit morceau en trébuchant dans un hachoir, il te sortira avec calme que c'est le destin et qu'il faut l'accepter parce que Nyx l'a tracé. On peut considérer ça comme étant une... technique pour ne pas devenir un gros rageur et ne rien regretter: "c'est pas moi qui suis débile, c'est la providence!" Walà.
 Pile au moment où il allait mettre ses écouteurs retentit:

 - HAAAA!!!

 Une jeune humaine, pas plus âgée que huit ans, courrait vers l'entrée de la Ville, émergeant d'une forêt à toute allure. Elle avait deux petites tresses, une robe simple bleue, tremblait de tous ses membres et son visage était pâle, ruisselant de larmes de terreur. Le prêtre de Nyx s'avança vers elle, et, épuisée mais visiblement rassurée, elle ralentit l'allure pour finalement s'arrêter devant lui. Pendant qu'elle essayait de reprendre son souffle, le dos courbé et les mains sur les genoux, Corentin lui demanda d'un ton apaisant, posant sa main sur son épaule:

 - Que se passe-t-il, ma fille?

 - ...Aider...! Ah... ah... Quentin... Forêt... Monstres...! Vite! Vite!!

  C'était suffisant pour comprendre que quelqu'un était attaqué par des monstres dans la forêt qu'elle venait de quitter. Sans hésiter, il laissa la petite et s'élança sous les arbres, droit devant lui. Corentin n'était pas armé, mais ce fait ne lui traversa pas tout de suite l'esprit. Des battements d'ailes lui parvinrent, et il redoubla d'allure, jusqu'à arriver dans une clairière. Il freina sur l'herbe humide et glissante, ayant enfin repéré l'objet de la panique de l'enfant.
 Des chauves-souris étaient en train de s'acharner sur une forme poilue et recroquevillée qui gémissait et aboyait de douleur. D'autres arrivèrent en émettant des cris stridents, quelques-unes frôlant le prêtre (l'une d'elle décrochant même un pendentif triple-croix enroulé autour de son poignet sans qu'il ne s'en rende compte). L'animal sous le tas d'ailes noires jappa d'espoir en voyant le bipède arriver.

 - Ah, tien, c'était son chien, ce Quentin? Pauvre bête. Bon, vu que les ennemis ne sont que des chauves-souris...

 Corentin sortit son MP5, choisit une musique au hasard, la démarra, prit le mode haut-parleur et alluma le volume à fond. Tous les poils du chien se dressèrent et il plaqua ses petites pattes ses ses oreilles, les yeux exorbités sous les sons bizarres d'OVERDRIVE. Les petits êtres volants s'emballèrent et se percutèrent, totalement désorientés et paniqués. En moins d'une minute, il n'y avait plus aucune chauve-souris, mais le prêtre ne le remarqua que lorsque la musique se tut, les yeux fermés et l'esprit transporté par les sons assonants. Il redressa la tête, ses yeux bleus balayant les alentours, et constatant son succès, il leva le poing en l'air, avec un sourire de gros fanatique frôlant l'air psychopathe qui fit frémir le petit animal.
 
  - Mission accomplie! ♪ Merci, Nyx, de m'avoir apporté ta bénédiction pour sauver ce chien sans encombre et ainsi apaiser le chagrin de la petite!

 Corentin le ramassa par terre et s'en alla avec, sifflotant sur le chemin de la Ville de Départ. La petite était restée plantée là où il l'avait laissée, dans le même état de tension, mais lorsqu'elle revit son chihuahua, un large sourire illumina son petit visage. Elle le reprit dans ses bras et gratifia son sauveur d'un "Merci m'sieur!!" et s'en alla en courant.

 - Et une bonne action de faîte! ♫ Maintenant, direction la Mairie.

  Vous connaissez tous la suite: une certaine super-star aux cheveux roses l'intercepta alors qu'il traversait la place de la fontaine. Résultat, il a obtenu toutes les informations sur l'enquête qu'il devait mener, hormis la raison de l'apparition des Joueur en Wisperia que tout le monde ignorait.

 - Que Nyx nous pardonne, soupira-t-il en regardant les armes volées qu'il avait dans les mains.

 Son premier réflexe? Les rendre, bien sûr. Toutes. Ouais, absolument toutes. Parce que Corentin est monstrueusement honnête.

 - Si je gagnais un Flamé à chaque fois que cette fille passe par là pour me voler mon matériel, lui dit le Marchand en observant le matériel ce qui n'était pas gagné avec ses yeux fermés, ma caisse serait pleine à craquer en moins d'une journée! Enfin, je crois que tu m'as tout rendu, alors je retire ma plainte contre toi.

 - Elle est sincèrement désolée, lui assura le jeune prêtre avec innocence. Une mission de la plus haute importance l'incombe, vous comprenez? Elle se doit de montrer l'exemple par le contre-exemple afin de rayer le vol de la liste des délits dans cette Ville.

 Le chinois haussa les épaule, peu convaincu, et Corentin s'en alla en replaçant ses écouteurs dans ses oreilles. En marchant sous le ciel nuageux qui s'était mis à déverser une forte averse, l'agitation du Marché autour de lui baissa, deux faits qu'il ignora, plongé dans une réflexion vis-à-vis des informations assimilées.
 Tetra n'était pas une mauvaise personne, il en était persuadé. Et il ne mettait pas non plus sa parole en doute étant super naïf. Le jeune prêtre décida de donner toutes ces informations au maire, puis approfondir ses recherches sur cet étrange phénomène en questionnant les Joueurs qui en étaient sujets, histoire de vérifier si ceci n'était pas une oeuvre hérétique et/ou démoniaque.
 Il atteint enfin le seuil du grand bâtiment administratif et entra à l'intérieur d'un pas décidé, entamant déjà quelques marches d'escalier en marbre. Seulement, quelque chose d'autre encore le retarderait... Il sentit un regard peser sur lui et il se retourna pour croiser d'autres yeux bleus, appartenant à un jeune semi-loup encapuchonné, à la physionomie maigre et légèrement musclée, aux longs cheveux blancs et à la balafre qui s'étendait jusque sur son cou. Ses vêtements sombres et légers lui suggéraient un statut d'Assassin.
 Tout un tas de détails qui rendait le nouveau-venu super louche. Corentin le toisa d'un regard inquisiteur, en mode super-parano-qui-voit-des-fanatiques-d'Inari-tentant-d'assassiner-de-gentils-fidèles-de-Nyx-partout, questionnant à la classique:
 
  - Qui êtes-vous?


Fiche de liens (c) Miss Yellow


Dernière édition par Corentin le Dim 08 Nov 2015, 11:14 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levi.
Assassin
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 10/01/2015
Âge : 19
Localisation : Dans ton... Hum, restons polis, voyons.

Inventaire
Points de Vie:
50/50  (50/50)
Guilde:
Armes: Deux dagues

MessageSujet: Re: Une croix perdue... [La Quête du Marchand]   Mer 22 Juil 2015, 11:12 am

Une croix perdue...
La quête du marchand

Levi allait enfin atteindre son but : la Ville de Départ. Celle-ci se trouvait juste derrière cette forêt qui se dressait devant lui. Il le savait grâce au jeune fermier qu’il avait questionné avant de d’arriver jusqu’ici. Le jeune semi-loup s’arrêta devant les grands arbres qui surplombaient le chemin sur lequel il se trouvait et qui s’enfonçait dans les bois. Le paysan l’avait mis en garde contre les monstres qui peuplaient cette forêt et Levi l’avait poliment remercié mais sans se soucier plus que ça de cet avertissement. Après tout, même les plus grands chasseurs de son village avaient eu peur de lui, le jour où il s’était enfui. Il l’avait senti. L’assassin s’engouffra donc dans l’ombre des arbres. Déjà qu’il ne faisait pas très beau –ce dont le fermier s’était lui-même plaint– mais sous les arbres, il faisait encore plus froid. Pourtant, cela n’incommoda pas le moins du monde le citadin qui continua sa marche d’une allure vive et assurée. Il réajusta tout de même sa capuche sur sa tête, de sorte à dissimuler un peu plus son visage. Sans savoir pourquoi, même dans un lieu désert, cela le rassurait, comme si on risquait d’y voir le monstre qu’il était.

Un peu plus loin dans la forêt, Levi s’arrêta. Grâce à son ouïe un peu plus sensible, il percevait comme des sortes d’ultrasons qui lui vrillaient les tympans. Le jeune semi-loup grimaça. Les sons se faisaient de plus en plus proches et bientôt, il perçut également un battement d’aile, dans son dos. Il fit volte-face juste à l’instant où une énorme chauve-souris fondait sur lui, toutes griffes dehors. Celle-ci lui entailla le bras gauche juste au-dessus du coude alors qu’il tentait d’esquiver. La chose à ne pas faire. L’odeur du sang réveilla soudain les instincts animaux du loup qui se métamorphosa en bête qui n’avait plus que d’humain la forme. Il ne chercha pas à se retenir, du moins pas pour le moment, et se déchaîna littéralement sur les monstres qui l’entouraient. En l’espace de quelques minutes, toutes les créatures avaient disparues mais ce n’est pas pour autant que le malade se calma. Celui-ci se jeta contre un arbre pour le lacérer jusqu’à la sève avant, enfin, de s’épuiser et revenir à son état normal. Levi n’aimait pas ces moments de folie. Plus il se laissait aller, plus il avait l’impression qu’il était de plus en plus dur de reprendre son calme. Le semi-loup s’assit dos à l’arbre, essayant de reprendre son souffle, jusqu’à ce qu’il aperçoive, au milieu des butins laissés par les monstres, une petite chose scintillante. Il s’approcha pour la ramasser et la porter à hauteur de son œil. Une croix. Il en avait vues de semblables dans des livres sur le culte de Nyx –qu’il trouvait très étrange, d’ailleurs–. Levi la renifla, suspicieux, et fronça le nez lorsqu’une odeur forte qui prenait à la gorge emplit ses narines. Il ne connaissait pas cette odeur mais posséder un meilleur odorat n’est pas toujours avantageux, comme avoir une ouïe plus développée. L’assassin haussa les épaules et mit le pendentif autour de son cou d’un air indifférent. Ainsi, il ne le perdrait pas. Puis, il ramassa le reste du butin et continua sa route dans la forêt.

Plus tard, Levi sortit enfin du bois. Les nuages grisâtres peuplaient toujours le ciel mais la luminosité était tout de même plus forte hors de la forêt. Le jeune homme plissa les yeux en observant les alentours. Il n’y avait que la campagne. Ah non, il pouvait distinguer une ville avec des habitations, droit devant. Sûrement la ville de départ ? Le semi-loup ne perdit pas une seule seconde et reprit sa route. Même si celle-ci paraissait encore longue, Levi ne mit pas beaucoup de temps à atteindre enfin son but. Une fois là-bas, il resta d’abord à l’entrée de la ville, désorienté par le bruit, les odeurs et la foule qui s’y pressaient. De plus, l’odeur forte de la croix entravait ses narines alors il la détacha de son cou pour la mettre dans sa poche. Il n’avait pas l’habitude de fréquenter une aussi grande ville et la peur commença à le prendre au ventre. Mais il ne pouvait pas faire demi-tour. Pas avant d’avoir obtenu des réponses à ses questions. Aussi, il se risqua à faire quelques pas en avant. Mais il n’eût même pas le temps d’en faire plus ou de faire demi-tour qu’une jeune fille aux longs cheveux roses lui sauta dessus. Elle se mit à déblatérer des mots et des expressions que Levi ne connaissaient pas et qui lui embrouillaient toujours un peu plus la tête. Outside World ? Jeu vidéo ? Le 30 mars 2015 ? Les joueurs ? Faire ses devoirs ? Ranger sa chambre ? Bref, il s’efforçait d’écouter et de se concentrer mais c’était beaucoup plus dur que prévu. Heureusement, il réussit finalement à capter le message global de la fille même si il ne comprenait pas encore tout. Ensuite, sans lui laisser l’occasion d’ouvrir la bouche plus qu’avant, elle le mena à l’étalage d’un marchand et ils finirent par détaler tous les deux comme des lapins, de la marchandise dans les bras. Il aurait voulu protester, il n’aimait pas causer du tort aux gens, mais encore une fois, la dénommée Tetra ne lui en laissa pas le temps. Elle finit par lui expliquer tout un tas d’autres choses qui se mélangeaient avec le reste dans la tête de Levi et finit par disparaître, laissant le pauvre semi-loup complètement ahuri et désorienté.

Au bout d’un petit moment où il tournait et retournait les phrases de la fille dans sa tête, l’assassin se rendit compte qu’il tenait toujours les armes volées dans ses bras, et décida d’aller les rendre immédiatement. Arrivé devant le marchand, celui-ci le toisa d’un œil suspicieux –oui, même avec ses yeux plissés–.
▬ Pardon, monsieur. Je ne voulais pas vous voler et vous causer du tort. Je vous rends vos biens, annonça-t-il en s’inclinant, tendant les objets vers le marchand qui hésita un instant.
▬ … Bon, ça ira pour cette fois. Mais ne tâche pas de recommencer. Décidément, cette fille va finir par me rendre fou.
Il prit les armes et les rangea derrière lui en grommelant. Puis, il se retourna, toisa Levi une fois de plus puis déclara.
▬ Bon, t'as pas l'air d'un mauvais bougre donc pour te remercier de m'avoir tout rendu, je t'offre ces deux dagues. Tu es un assassin, pas vrai ? Ça pourra toujours te servir, et puis elles commencent à rouiller, de toute façon...
▬ Oh, merci.
Ces armes pourraient lui servir. Et ça lui éviterait d’avoir recours à ses pulsions.
▬ Maintenant, déguerpis avant que je ne change d'avis !
Sans ajouter un mot, Levi déguerpit donc, disparaissant dans les rues bondées.

Avec les explications de Tetra qu’il avait réussi à ordonner un peu mieux dans sa tête, le semi-loup commençait à comprendre un peu mieux ce qu’il se passait et comment fonctionnait cette ville. Il regrettait simplement de ne pas avoir pu la questionner un peu plus au sujet de ces fameux « joueurs ». Levi avait penser peut-être pouvoir les reconnaître car ils les pensaient très différents des gens d’ici mais si c’était le cas, alors il n’y en avait pas dans cette ville, ou bien ils se cachaient. Même en se fiant aux odeurs, il ne parvenait pas à les différencier. A moins que… L’assassin sentit une nouvelle odeur, forte qui prenait à la gorge, qu’il ne connaissait pas mais qui lui était pourtant familière… Mêlée aux autres senteurs de la ville, il était difficile pour Levi de se rappeler mais il finit par se souvenir. La croix ! Appartenait-elle à l'un de ces étrangers ? Curieux, le semi-bête pista l’odeur à travers les rues, humant l’air, jusqu’à ce qu’il se mette à pleuvoir. Il redoubla d’ardeur, redoutant que sa piste ne disparaisse à cause de la pluie. Les rues commençaient à se vider, la foule tentant de s’abriter sous les auvents ou dans les habitations. Mais Levi persévéra jusqu’à ce qu’il atteigne une place surplombée par un grand bâtiment. Des escaliers de marbre y menaient. Un homme les gravissait au même moment, sûrement pour entrer dans la grande maison. Rapidement, le semi-loup s’approcha, reniflant encore l’air pour être sûr que l’odeur émanait bien de l’homme. Oui, c’était certain. Aussi, il s’arrêta juste en bas des marches pour observer l’inconnu avec curiosité. Il était vêtu d’une sorte de longue robe noire et d’un chapeau blanc, comme ceux des adorateurs de la déesse Nyx, qu’il avait déjà vu dans un livre. Il possédait également des cheveux blonds et courts et lorsqu’il se retourna, Levi s’aperçut qu’il avait des yeux tout aussi bleus que les siens. Par contre, il n’avait aucune idée de ce que pouvait bien être les petits objets dans ses oreilles, en forme de tête de mort. Peut-être un de ces trucs d’étranger ? Aussi, Levi s’avança vers lui, gravissant les marches à son tour, et lorsque l’homme posa une question, il n’y fit même pas attention, trop concentré pour essayer de percer le secret des joueurs. Arrivé devant lui, le semi-loup le renifla d’un peu plus près, approchant son visage, histoire d’être sûr que c’était bien à lui qu’appartenait l’odeur. Celle-ci le prit de nouveau à la gorge et il recula la tête, fronçant le nez. Elle était encore plus forte sur lui. Puis, il sortit le pendentif de sa poche.
▬ C’est à toi ? demanda-t-il simplement en le lui brandissant sous le nez.
Levi n’avait jamais vraiment vouvoyé les gens, tout le monde se tutoyait, au village. Aussi, il ne comprenait pas vraiment le concept du vouvoiement. Enfin de toute façon, l’inconnu avait l’air assez jeune. Poussé par la curiosité, Levi ne put s’empêcher de poser une deuxième question.
▬ Ton odeur est bizarre… Tu es un de ces étrangers qu’on appelle joueurs ?

© Levi pour Outside World


Spoiler:
 

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corentin
Animiste
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 15/12/2014
Âge : 18

Inventaire
Points de Vie:
40/40  (40/40)
Guilde:
Armes:

MessageSujet: Re: Une croix perdue... [La Quête du Marchand]   Mer 22 Juil 2015, 5:11 pm


UNE CROIX PERDUE

Ville de Départ,
Quête du Marchand.













♪ Levi ♫
♫ Corentin ♪



 La rencontre entre Levi l'Assassin et Corentin l'Animiste débute! Que va-t-il se passer? Meurtre? Resto? Incinération? Tour de manège? Découpage en petits morceaux? Bataille d'oreillers? Suspens!


 Se fiant naïvement à son instinct de semi-ange qui ne lui envoyait aucune image agressive du semi-loup blanc, Corentin le laissa s'approcher sans lui balancer un "VADE RETRO SATANAS!!!" et de l'eau bénite en pleine face. Aussi, il fallait vraiment avoir des crayons dans les yeux pour ne pas voir la profonde curiosité et concentration qui émanait de cet étrange jeune homme, qui s'était approché de lui sans hésitation, le reniflant comme le ferait un loup. Corentin sourit en le voyant retirer soudainement son nez froncé, se remémorant que cette réaction avait été la même avec le semi-coyote apprenti curé en manipulant pour la première fois un bâton d’encens. Par ailleurs, celui-ci était blanc, comme le semi-loup. C'étaient deux coïncidences, donc deux signes, donc le fait confirmé que cet Assassin n'était définitivement pas un ennemi de Nyx aux yeux du prêtre.
 Ce dernier s'attendait encore moins à ce qu'il lui brandisse son pendentif perdu juste devant son visage. Corentin ne s'était même pas rendu compte de sa perte, ce qui augmenta d'autant plus sa surprise. En résumé, un Assassin/roturier/loup/blanc-comme-l'apprenti-curé débarquait à l'improviste pour lui rendre un objet saint sans le prendre pour lui-même, contre toute attente. De quoi, se fier aux apparences n'est pas une bonne base.
 La première chose que dit cet étrange inconnu lui échappa, mais le semi-ange saisit la suite en lisant attentivement les mouvement de ses lèvres:

 - Ton odeur est bizarre… Tu es un de ces étrangers qu’on appelle joueurs ?

 Le semi-loup était un peu rustre, ce qui ne déplut pas à Corentin, qui soit se triturait l'esprit avec son fanatisme pour aimer tout le monde comme le demandait sa Déesse soit voyait une brebis égarée potentiellement endoctrinable :cemotexistemaintenant: mais surtout, il avait envie de tutoyer quelqu'un d'à peu près son âge, pour une fois. Personne ne lui avait parlé avec tant de simplicité depuis qu'il était devenu Inquisiteur, et à vrai-dire, ça lui manquait un peu.
 Il retira ses écouteurs, lui répondant joyeusement:

 - Ahaha! Tu n'as jamais senti d'encens? On s'en sert pour donner une atmosphère plus reposante dans les salles. Et non, non. Je suis bien un étranger, mais pas un Joueur. Je viens de l'Empire des Sables, pas d'une autre dimension. Dis-moi, toi aussi, cette histoire t'intrigue? C'est un événement tout à fait exceptionnel qui saisirait l'intérêt de plus d'un, je te l'accorde! Imaginer que des êtres issus d'un autre monde... - chose tout à fait improbable et hérétique, crois-moi... Notre monde est unique, c'est une évidence, ce que je viens de dire a besoin d'une rectification -... Donc je disais, imaginer des êtres venus d'une contrée inconnue et qui apparaissent ici d'une manière aléatoire et inexplicable est vraiment étrange...

 Comme le loup restait attentif et ne paraissait pas trop s'en désintéresser, Corentin lui pointa la foule sous eux et continua à voix basse, l'air un peu sombre:

 - On m'a dit qu'ils avaient la même apparence que la nôtre... Qu'ils étaient des Elfes, des Semi-bêtes, des Nains... Tous les wisperiens qui ont fondé des civilisation, en ajoutant les Semi-Trolls. Impossible de les différencier de nous. Inquiétant, hein? Et ils ressuscitent lorsqu'ils meurent... Tu fais le lien avec les monstres? Enfin, il ne faut pas voir les choses aussi sombrement pour ne pas lancer de jugement hâtif. Tu as vu la jeune fille aux cheveux roses, Tetra? Oui, forcément, si tu as réussi à aller si loin dans la ville... Elle semble aussi déroutée que nous sur ce qui arrive, alors qu'elle fait partie des Joueurs.

 Puis son regard tomba sur le pendentif. Il enchaîna:

 - Hm... Tu m'as l'air intéressé par tous ces nouveaux arrivants, et je le suis tout autant que toi. Si nous pouvions échanger nos informations, je t'en serai vraiment reconnaissant. Aussi, tu peux garder cette croix comme souvenir! Elle te portera chance tant que tu la garderas près de toi. Puisses-tu sentir la bénédiction de Nyx t'irradier à travers elle! Ah, et... (il hésita un instant pour cet instant de présentation, puis décida de ne pas dire tout de suite qu'il était l'Inquisiteur de la Ville de Séraphin, chose qui risquait de creuser un fossé entre eux. Il lui tendit simplement la main et dit: ) appelle-moi Corentin. Et toi, qui es-tu?



Fiche de liens (c) Miss Yellow


Dernière édition par Corentin le Dim 08 Nov 2015, 11:14 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levi.
Assassin
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 10/01/2015
Âge : 19
Localisation : Dans ton... Hum, restons polis, voyons.

Inventaire
Points de Vie:
50/50  (50/50)
Guilde:
Armes: Deux dagues

MessageSujet: Re: Une croix perdue... [La Quête du Marchand]   Jeu 23 Juil 2015, 9:01 am

Une croix perdue...
La quête du marchand

L’inconnu se mit à rire de bon cœur, suite aux paroles de Levi. Celui-ci se demanda d’abord ce qu’il avait dit de drôle, jusqu’à ce que l’homme qui lui faisait face se mette à déblatérer à la même vitesse que la pluie qui tombait au même moment. Levi fronça les sourcils devant cette nouvelle personne qui semblait aimer parler tout autant que la fille aux cheveux roses de tout à l’heure, contrairement à Levi dont la communication n’avait jamais été le fort. Peut-être n’aurait-il pas dû accoster cet inconnu. Pourtant, il l’écouta tout de même. Enfin, il s’efforça de l’écouter. Comme Tetra, il saisit en globalité le sens de ses paroles mais une chose retint particulièrement son attention. Alors comme ça, les joueurs étaient comme les habitants de Wisperia ? Certains pouvaient être des semi-bêtes, comme lui ? Cela était impensable pour le jeune loup. Comment ces étrangers pouvaient leur ressembler autant, jusqu’à se fondre dans la foule ? Puis, il capta un autre mot : « ressusciter ». Alors ce serait ça, ce qui les différenciait d’eux ? Comment était-ce possible ? Levi fronçait les sourcils au fur et à mesure qu’il entendait ce que lui disait l’adorateur de Nyx. Pour lui, il était particulièrement impossible que ces êtres venus d’ailleurs puissent ressusciter. La plupart des religions parlent d’une vie après la mort mais ressusciter… C’est autre chose. Le semi-loup ne croyait en aucune divinité. Il avait arrêté d’y croire à la mort de sa mère pour qui il avait tant prié. Ces résurrections seraient pourtant la preuve qu’il existait, quelque part, une puissance supérieure et Levi, lui, ne voulait pas y croire.

En tous cas, ce dont l’assassin était sûr, c’est que l’inconnu parlait beaucoup. Il était même devenu presque familier avec le semi-loup. Non pas que cela le dérangeait, mais il n’avait encore vu personne s’adresser à lui de manière aussi détachée. Après tout, avec son teint blafard qui n’était pas arrangé par ses cheveux et ses vêtements sombres, la plupart des gens qu’il avait croisé jusqu’à maintenant se méfiaient de lui. Du coup, Levi était un peu mal à l’aise et ne savait pas vraiment comment se comporter. Engager la conversation ou s’enfuir en courant ? Telle était la question… Mais en même temps, taper la discut’, ce n’était pas un domaine dans lequel le jeune loup excellait. Heureusement ou malheureusement, il n’en savait rien. Habituellement, il ne voyait pas trop l’intérêt de discuter de tout et de rien comme le faisait la plupart des gens. Il préférait aller à l’essentiel. Le jeune homme lui dit alors qu’il cherchait lui-même des informations et qu’il pouvait garder la croix. Puis, il se présenta en tendant sa main. Levi savait ce que cela signifiait pourtant, il resta interdit durant quelques secondes, figé dans sa position, la main qui tenait le pendentif toujours levée. Il regarda son interlocuteur. Celui-ci avait débité tellement de choses que la tête de Levi lui tournait sous le trop plein d’informations. Il voulait lui poser un tas de questions mais il jugea préférable de ne pas offenser l’inconnu en saisissant sa main brièvement.
▬ … Je m’appelle Levi.
Puis, il regarda de nouveau la croix. Puisses-tu sentir la bénédiction de Nyx t'irradier à travers elle!
▬ Mais je n’ai pas besoin de la bénédiction de ta déesse, répliqua-t-il avec une indifférence teintée d’une pointe d’amertume.
Si cette Nyx existait et qu’elle était si bonne et généreuse, pourquoi elle, elle n’avait pas répondu à ses prières ?

Bon, il fallait l’avouer, ce n’était pas la meilleure façon de sympathiser avec un adorateur de Nyx mais Levi avait une si profonde aversion pour ces prétendus dieux qu’il ne pouvait s’empêcher de réagir. Pourtant, il passa vite à autre chose, se reportant sur le sujet qui l’intéressait à ce moment précis. Levi était comme ça, un peu lunatique. Il passait du coq à l’âne.
▬ J’aurais aimé te renseigner malheureusement, je n’ai aucune information à te donner. Et puis c’est impossible de ressusciter.
Puis, la première remarque de Corentin lui revint.
▬ Mais pourquoi vous mettez de l’« encens » ? Je trouve l’odeur… Trop forte pour que ça repose…

© Levi pour Outside World

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corentin
Animiste
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 15/12/2014
Âge : 18

Inventaire
Points de Vie:
40/40  (40/40)
Guilde:
Armes:

MessageSujet: Re: Une croix perdue... [La Quête du Marchand]   Dim 26 Juil 2015, 4:44 pm


UNE CROIX PERDUE

Ville de Départ,
Quête du Marchand.













♪ Levi ♫
♫ Corentin ♪



 La rencontre entre Levi l'Assassin et Corentin l'Animiste s'est finalement finie en p'tite discute, chacun curieux de l'autre. Mais la conversation arrive à son terme, et les deux nouvelles connaissances devront repartir chacun de leur côté.

 Le semi-loup blanc, prénommé Levi, ne croyait visiblement pas en Nyx. Son affirmation ne surprit pas Corentin ni ne le déçu vraiment; il n'était pas le premier ni ne sera le dernier à le lui dire. Les brebis égarées mettent plus ou moins de temps à ouvrir les yeux et rejoindre la Déesse, se disait le jeune prêtre, ultra-confiant. Il fallait lui laisser du temps. Et puis, le simple fait que Levi ait accepté la croix lui suffisait pour le moment.
 
- J’aurais aimé te renseigner malheureusement, je n’ai aucune information à te donner. Et puis c’est impossible de ressusciter.

 « Je ne pourrai rien tirer de Levi pour le moment... Tant pis, mais au moins, j'aurai peut-être éclairé sa lanterne? » se dit le semi-ange. Cependant, il n'avait aucun doute sur la véracité du fait que ces Joueurs puissent revenir à la vie; parce que 1) il est naïf, et 2) ce serait remettre la parole en doute de Zevel (l'apprenti curé) et Tetra. Mais comprenant que certaines personnes ont besoin de voir un tel phénomène de leurs propres yeux pour y croire, Corentin hocha simplement la tête.

- Mais pourquoi vous mettez de l’« encens » ? Je trouve l’odeur… Trop forte pour que ça repose…

- Tu es vraiment drôle, lui répondit le prêtre. Mais ne t'en fais pas, ça se dissipe assez vite à l'air libre, bien qu'on s'y habitue facilement. Et... (puis il ouvrit de grands yeux, conscient qu'il prenait du retard - même s'il n'y avait pas vraiment eu d'horaire fixée, il avait tendance à foncer droit devant sans s'attarder -) Ce n'est pas tout, mais on m'attend. J'espère qu'on se recroisa bientôt, Levi!

  Corentin gravit les dernières marches, se retourna pour lui adresser un signe de la main et un dernier sourire confiant, puis il disparut dans la foule d'employés et d'aristocrates qui se pressaient dans leurs travaux respectifs dans un méli-mélo de parapluies qu'on referme, de papiers froissés, d'interpellations et de conversations mondaines.
 Quelques minutes plus tard, il put donner tout ce qu'il savait au Maire, sans faire de suppositions, et parvint à quitter la salle avant que les débats n'éclatent entre les différents gérants de la Ville qui assistaient à la petite réunion. Cette dernière avait duré un moment, parce que lorsqu'il ressortit à l'air libre, les marchés étaient ensoleillés. Plus de trace de Levi le semi-loup blanc... Remarque, il n'avait pas une tête à adorer les foules animées.

- Et encore une mission accomplie! dit le prêtre avec un geste de l'avant-bras qui faisait penser à un levier qu'on tire vers le bas qui n'attira pas l'attention, parce qu'il n'était visiblement pas le seul barge dans les environs.

 Le Maire lui avait dit que tant qu'il ne saurait pas si les Joueurs étaient une menace ou non, il ne prendrait aucune mesure contre eux et prendrait les événements en main lui-même, laissant l'Inquisiteur repartir - quoiqu'étonné que l'enquêteur de l'Empire du Désert ait rassemblé des infos aussi vite grâce à Tetra la Joueuse, qu'il se promettait d'aller voir lui aussi (souhaitez-lui bonne chance, les gens).
 Depuis les hautes marches de la Mairie, Corentin apercevait de longues prairies verdoyantes qui s'étendaient jusqu'à l'horizon, avec des forêts et des cours d'eau ça et là, plus ou moins épaisses. Le pays tenait bien son nom...
 Une vieille dame, qui le voyait contempler le pays, lui dit en lui montrant d'un doigt décharné une ferme à plusieurs heures de marches de là:

- Vous le saviez, vous? Il y a un démon qui garde des bêtes, là-bas. Mon petit-fils est ressorti tout pâle de cet endroit gardé par cette chose... ce cerbère, Ogygas, un monstrueux chien avec trois têtes. Il était tellement terrifié qu'il n'a rien voulu me dire, mais je suis sûre que ce sale cabot y est pour quelque chose! Vous pensez faire quelque chose, mon Père? À moins que vous ne soyez pas exorciste...

 Il la voyait serrer dans ses petites mains une croix de Nyx avec ferveur et détermination. Résultat, on connait déjà sa réponse super évidente:

- Ne vous en faîtes plus, je vais tout de suite aller voir ce qu'il se passe là-bas!

 Corentin ignorait dans quel détour de malade il allait s'engager avant de rejoindre sa terre natale en acceptant de se rendre dans la Ferme d'Ogygas... Ok, même s'il avait su, il y serait allé... Pour devoir continuer vers le Nord, avec une nouvelle mission, jusqu'à des lieux et des aventures improbables. Il vous a rejoint dans le club des marcheurs-qui-galèrent-à-faire-letour-du-monde-pour-X-raison, quoi. Va savoir s'il sera encore retardé à la Ville de Départ pour quelques autres Quêtes!
 C'est ça, Wisperia: tu croises quelqu'un, tu écris une nouvelle histoire.


Fiche de liens (c) Miss Yellow


Dernière édition par Corentin le Dim 08 Nov 2015, 11:15 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levi.
Assassin
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 10/01/2015
Âge : 19
Localisation : Dans ton... Hum, restons polis, voyons.

Inventaire
Points de Vie:
50/50  (50/50)
Guilde:
Armes: Deux dagues

MessageSujet: Re: Une croix perdue... [La Quête du Marchand]   Lun 27 Juil 2015, 1:13 pm

Une croix perdue...
La quête du marchand

— Tu es vraiment drôle. Mais ne t’en fais pas, ça se dissipe assez vite à l’air libre, bien qu’on s’y habitue facilement.
Drôle ? Levi ne voyait pas vraiment en quoi mais pour le moment, il était assez perplexe quant à ce que Corentin avançait avec tant d’assurance. Etant semi-loup, Levi avait un odorat beaucoup plus développé que n’importe quelle autre espèce. Aussi, il sentait encore cette odeur qui prenait à la gorge, que ce soit sur le pendentif ou sur l’adorateur de Nyx mais bon… S’il le disait. L’assassin renifla de nouveau la croix, suspicieux.
— Et… Ce n’est pas tout, mais on m’attend. J’espère qu’on se recroisera bientôt, Levi !
Levi releva la tête, d’un air distrait et peu réceptif à ce que lui disait son interlocuteur. Finalement, lorsqu’il comprit qu’il devait partir, il hocha la tête en signe d’approbation qui se voulait courtoise. Dans toute cette foule, le semi-loup doutait qu’ils puissent un jour se recroiser, tellement elle était dense. Mais après tout, pourquoi pas. Même si le prêtre lui paraissait plutôt envahissant à parler autant, ça ne dérangeait pas vraiment l’assassin.

Le jeune loup regarda donc son « nouvel ami » partir pour, cette fois, entrer dans le grand bâtiment de marbre. A mieux y regarder, Levi le trouvait tellement grand que ça lui donnait le tournis. Il n’avait pas l’habitude de ce genre de chose. Finalement, son regard retomba sur le présent que Corentin venait de lui faire. Même si Nyx n’existait pas, pour lui, il se dit que refuser un cadeau serait mal vu. De plus, il ne voyait pas vraiment ce qu’une croix pourrait bien lui faire de mal, à part, peut-être, s’enfoncer accidentellement dans sa gorge en tombant maladroitement. Heureusement pour lui, le semi-loup n’était en aucun cas maladroit. C’est ainsi qu’il la raccrocha autour de son cou. Elle sentait toujours fort, perturbant quelque peu ses sens, mais Levi se dit qu’il s’habituerait, comme le disait son bienfaiteur, ou bien, avec le temps de toute façon, elle finirait par prendre son odeur.

Suite à cela, l’assassin se demanda ce qu’il pouvait bien faire. Corentin lui avait appris plusieurs choses utiles sur ces « Joueurs » et il était bien décidé à en apprendre plus. Mais comment s’y prendre ? D’après le prêtre, cette Tetra était une joueuse. L’idée de retourner lui parler effleura un instant l’esprit de Levi mais rien qu’à la pensée de son flot de paroles ininterrompues, Levi se ravisa bien vite. Même si elle aurait sûrement pu lui en dire plus, jamais il n’aurait pu tout comprendre et tout assimiler. Quant aux livres… Il n’en avait jamais vus ou lus qui en parlaient mais cette ville devait posséder une bien plus grande bibliothèque que la sienne ou que celles qu’il a déjà croisées. Y avait-il un espoir ? Le semi-loup n’en savait rien, mais essayer ne lui coûterait rien. Bien sûr, l’idéal restait de pouvoir tomber sur un joueur qui voudrait bien éclairer sa lanterne. C’est ainsi que l’assassin redescendit les marches en marbre, bien décider à trouver un joueur ou quelqu’un qui puisse lui indiquer le chemin de la bibliothèque, pour se mêler à la foule qui se pressait de nouveau dans les rues. Il s’était arrêter de pleuvoir.

© Levi pour Outside World

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une croix perdue... [La Quête du Marchand]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une croix perdue... [La Quête du Marchand]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Outside World, d'un monde à l'autre :: Le Monde de Wisperia :: Pays Sylvestre :: 1 - Ville de Départ. :: Les Marchés de la Grande Place-
Sauter vers: